Comment avoir une assurance habitation meublé ?

Accueil Choisir assurance Comment avoir une assurance habitation meublé ?

Pour souscrire une assurance location meublée, vous devez connaître les différentes formules d’assurance disponibles ainsi que les dispositions légales qui y sont rattachées. En effet, la loi vous oblige à réaliser une telle souscription, que vous soyez propriétaire ou locataire. L’usage d’un comparateur d’assurance en ligne est pratique pour dénicher l’offre qui vous convient. On vous en dit plus dans cet article.

Contexte juridique de l’assurance d’un logement meublé

Vivre dans une location meublée est désormais assujetti à la souscription d’une assurance location meublée. Depuis le 26 mars 2014, la loi Alur oblige les locataires vivant en résidence principale équipée à souscrire à cette assurance. En effet, une résidence principale est une habitation dans laquelle l’on vit pendant au moins 8 mois par an. Il faut dire qu’avant cette disposition légale, ladite assurance n’était pas une obligation.

Toutefois, il est conseillé de choisir une offre de couverture même si vous utilisez un local meublé ne représentant pas votre logement principal (habité moins de 8 mois/an). C’est une mesure de sécurité pour vous prémunir d’éventuels dangers susceptibles d’affecter une tierce personne (voisins).

Les formules d’assurance habitation meublée pour locataires et propriétaires

logement meublé
Quelles assurances logement pour les propriétaires et locataires ?

En tant que locataire, vous avez le choix entre diverses formules d’assurance : les risques locatifs, la garantie responsabilité civile, ou le multirisque habitation (MRH). L’idéal est de souscrire à cette dernière formule. Elle offre une large couverture incluant les garanties dégâts des eaux, les bris de glace, les catastrophes naturelles, les incendies, le vol et les actes de vandalisme.

Le MRH couvre également les éventuels dégâts causés à votre voisinage. De plus, des garanties supplémentaires peuvent s’ajouter à cette offre. À défaut de la formule MRH, vous devez tout au moins prendre les options « risques locatifs » (ne couvre que vos mobiliers) et « garantie responsabilité civile ». Cette dernière vous protège en cas de dommages causés à vos voisins.

Par ailleurs, si vous êtes propriétaire d’un appartement meublé mis en location, vous devez souscrire également à une assurance, même si votre locataire en possède déjà.

Ainsi, pour plus de sécurité, vous devez opter pour l’assurance « propriétaire non occupant » (PNO). Elle vous offre une couverture élargie en cas de dangers majeurs (garantie responsabilité civile propriétaire, protection de votre maison en cas de sinistre, dégâts, vol, etc.). Couverture que ne saurait vous procurer l’assurance de votre locataire.

Procédure pour trouver la bonne assurance habitation meublée

assurance habitation en ligne
Faites appel aux services d’une maison d’assurance pour trouver la bonne

Avoir une assurance habitation meublée nécessite une bonne préparation en amont. Pour ce faire, vous pouvez recourir aux services d’une maison d’assurance, d’un courtier en assurance ou d’un comparateur en ligne. La démarche la plus simple est la dernière. Les comparateurs vous permettent de faire un devis en ligne, en étudiant minutieusement votre cas. Les informations suivantes vous aideront à choisir la meilleure assurance :

  • La valeur du mobilier de la maison,
  • Le coût des franchises,
  • Les diverses formules d’assurance, et leur portée,
  • Les procédures de remboursement
  • Les diverses garanties,
  • Les primes d’assurances proposées.

Une fois vos informations analysées par le comparateur, vous aurez différentes propositions. Elles varient selon les sociétés d’assurances. Vous pouvez ainsi choisir l’offre qui vous convient. C’est un procédé fiable qui vous permet de gagner un précieux temps, mais aussi de consulter plusieurs offres à la fois.

Tout savoir sur l’assurance habitation

Vous en savez désormais un peu plus sur l’assurance habitation pour un meublé. Toutefois avant de visiter un site comparateur d’assurance habitation et vous permettre de trouver la meilleure assurance pour votre futur logement, il est important de faire le point, pour savoir ce qui se cache derrière l’assurance multirisque habitation et ce qu’elle couvre vraiment.

L’assurance a pour but de protéger votre habitation, le patrimoine familial, ainsi que toutes les personnes qui se trouvent à l’intérieur. Il est d’ailleurs important de préciser que la personne n’a pas besoin de vivre dans le logement, pour bénéficier de cette couverture. Ainsi si vous employez une aide à domicile, une femme de ménage ou un jardinier, ils seront eux aussi couverts en cas de sinistre. Même si votre compagnie d’assurance est libre d’y inclure ou d’y exclure certains biens immobiliers, il est important de préciser une chose sur la nature des biens immobiliers couverts.

assurance habitation en ligne
L’assurance habitation pour un bien meublé

Voilà donc la liste des biens couverts :

  • Votre appartement ou votre maison
  • Les murs et clôtures de ce même logement
  • Les dépendances construites en dur
  • Les garages
  • Votre véranda ou pergolas

Par contre, d’autres biens ne sont pas couverts, comme :

  • Les bâtiments en cours de construction
  • Les canalisations extérieures
  • Les abris de jardin
  • Les plantations de votre jardin

Mais ce n’est pas tout.

 

Votre assurance multirisque habitation va vous permettre d’avoir une assurance responsabilité civile.

Cette garantie vous permettra d’indemniser vos voisins ou votre ami, si ce dernier est victime d’un dommage, pour lequel vous êtes responsable. Attention, cette assurance ne fonctionne pas avec les habitants vivants sous le même toit. Vous ne pourrez donc pas faire fonctionner votre assurance responsabilité civile, si vous faites tomber le téléphone de votre enfant et qu’il se brise. Par contre, elle fonctionnera parfaitement avec le téléphone d’un ami. Elle fonctionnera aussi si c’est votre ami qui casse le téléphone de votre enfant. Vous le voyez un contrat d’assurance est plein de subtilités. Il est donc important de bien le lire avant de vous engager. Si vous avez le moindre doute, votre assureur pourra vous expliquer un point en particulier.

assurance habitation
Quel est le prix des assurances habitations ?

Concernant le prix, il nous est impossible de vous dire à combien va se monter votre cotisation, puisque cette dernière varie en fonction de plusieurs éléments.

  • La valeur du logement et des biens qu’il contient : il est donc important de faire régulièrement le point avec votre compagnie d’assurance, surtout si vous avez récemment acquis des biens de valeurs. D’ailleurs, sachez que certaines assurances peuvent garantir vos appareils électroménagers à leur valeur neuve pendant x temps.
  • Le lieu de résidence : la ville fera grimper le prix de votre cotisation, mais certaines compagnies vont plus loin, en modulant le prix en fonction du quartier où se trouve le logement.
  • La superficie du logement : on parle bien de la superficie et pas de la surface habitable.
  • Votre statut : le prix n’est pas le même si vous êtes locataire ou propriétaire. Dans notre cas, il y a de grandes chances que vous soyez locataire.
  • Les taxes obligatoires à reverser au trésor public
  • Les franchises et également les options complémentaires qui vous semblent nécessaires.

Contrairement à une assurance auto, le prix de votre assurance ne va pas baisser au fil des années. Il aura même tendance à grimper, puisque votre assureur peut revoir le montant de sa prime à chaque date anniversaire. Il suit en général l’indice de référence de la fédération française du bâtiment. Rassurez-vous, le prix va varier de quelques euros seulement. Pour en finir avec la question du prix, vous devrez payer au choix :

  • En une seule fois à la date anniversaire de la souscription du contrat
  • Le paiement en plusieurs fois au cours de l’année, avec rappel à cotisation suivant un échéancier.

Vous disposez de 10 jours pour régler votre « facture ».

Passé ce délai, votre assureur est en droit de résilier votre assurance habitation pour non-paiement.

Il devra dans ce cas vous prévenir par lettre avec accusé de réception.

De votre côté, libre à vous également de résilier votre contrat habitation avec là-aussi, un courrier recommandé avec accusé de réception. Attention, rappelez-vous que vous ne pouvez pas habiter dans un logement non assuré, même ne serait-ce qu’une journée.